problème charge FRSKY TARANIS

Publié le 12 Janvier 2015

J'ai acheté ma Taranis en Août 2014.

En chargeant ma radio avec le chargeur d'origine pendant les deux premiers mois, je trouvais l'autonomie relativement courte par rapport aux avis sur les forums.

Il m'est arrivé de la déchargé en 1 ou 2 heures de fonctionnement pendant la découverte d'Open TX.

J'ai décidé donc de charger l'accus avec mon chargeur d'accus. C'est pourquoi, j'ai fabriqué un cordon de charge a partir d'un JST femelle 3S dont j'ai retiré la fiche du milieu et une prise servo standard pour pouvoir brancher l'accus sur mon testeur d'accus et sur mon cordon de charge.

Et là surprise, le batterie a tenu beaucoup plus de temps. La première et dernière fois que je l'avait chargé, c'était mi-Octobre.

C'est pourquoi je partage mon expérience. D'abord je charge l'accus avec la radio et je mesure pour pouvoir comparer.

Mais tout d'abord, voici le cordon.

problème charge FRSKY TARANIS

Aujourd'hui, j'ai re-essayé de la charger avec le chargeur d'origine.

Tension de l'accus avant la charge: 7,21 volts soit 1%.

problème charge FRSKY TARANIS

Après deux heures de charge, je débranche l'accus et je le rebranche sur le testeur:

8,02 volts 19%

C'est mince.

problème charge FRSKY TARANIS

Donc, je branche l'accus sur mon chargeur AP6BLC A2pro.

Bien sur en NIMH et intensité à 0,5A.

problème charge FRSKY TARANIS

Je m'attendait a 3 heures de charge comme il y avait 20% de charge au commencement mais cela a duré 4 heures. Et là, la tension chargé est de 8,71 volts pour 99% et 1927 mah injecté. l'accus est légèrement tiède.

problème charge FRSKY TARANIS

Pour résumé, le chargeur d'origine, je le met de coté et j'utiliserai maintenant mon chargeur a2pro en position charge NIMH avec intensité de 0.5A pour avoir une batterie légèrement tiède à la fin de charge. Il est vrai qu'il n'est pas pratique de retiré l'accus de l'émetteur à chaque charge, mais maintenant je suis plus rassuré sur le terrain pour son autonomie.

Rédigé par Brechaud

Publié dans #taranis

Commenter cet article